Remettre de l'eau

Remplir son installation

 

 

La pression d’eau de votre circuit de chauffage joue un rôle important pour le bon fonctionnement de votre installation. Si la pression est trop basse ou trop élevée, des dysfonctionnements et des pannes peuvent apparaître.

 

Pour contrôler la pression d’eau de votre chaudière, il suffit de consulter le manomètre ou l'indicateur lumineux selon les marques et modèles. Cet outil de suivi se situe, en général, sur la façade de la chaudière ou sur une conduite proche des vannes de remplissage et du disconnecteur (sous la chaudière).

L’aiguille du manomètre indique la pression réelle de l’installation. Certains manomètres sont équipés d’une aiguille rouge qui sert de repère, tandis qu’une aiguille noire correspond à la pression réelle. Il convient de superposer ces deux aiguilles.

 

 Une pression d’eau de 1 bar minimum est recquise

Pour préserver les composants de la chaudière, il est recommandé de maintenir une pression d’eau supérieure à 1 bar. La pression est correcte lorsqu'elle oscille entre 1 et 2 bars.

Cas de figure n° 1 :

 

Votre installation à une pression inferieure à 1 bar, il faut remettre de l'eau dans le circuit de chauffage, veuillez trouver sur les photos ci-dessous quelques exemples de chaudières avec leurs systèmes de remplissage correspondants :

- Sur les modèles Frisquet ci-dessous par exemple, il est important de tourner les deux vannes d'un quart de tour pour faire entrer l'eau, en actionnant une seule vanne, ça ne fonctionnera pas.

- Sur les modèles de la marque De Dietrich ci-dessous, cette fois ci, les robinets sont différents mais le même principe s'applique. Ce sont les deux robinets noirs qu'il faut dévisser (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre) pour laisser entrer l'eau dans le circuit, si vous ne dévisser qu'un seul robinet, ça ne fonctionnera pas.

 

 

Attention, ne pas oublier de refermer les robinets de remplissage une fois la pression rétablie entre 1 et 2 bars.

Si vous oubliez, et que le(s) robinet(s) reste(nt) ouvert(s) il est inévitable que la pression d'eau dans votre circuit de chauffage n'entre en surpression et ne déclenche la soupape de sécurité. Cette dernière évacuera alors le surplus d'eau. Cela engendrera, de ce fait, une panne de votre chaudière puisque la soupape aura laissé filer toute l'eau et donc il faudra remplacer la soupape pour remplir de nouveau le circuit de chauffage.

Cas de figure n° 2 :

Si, dans la situation inverse, votre indicateur de pression indique une pression trop élevé, supérieur à 2 bars. Dans ce cas il est préférable de faire baisser quelques peu la pression du circuit de chauffage. Pour cela, rien de bien compliqué, munissez vous :

- d'un chiffon

- d'une clef de vidange, d'une pince ou d'un tournevis plat (selon modèle de purge)

- d'un petit récipient (un verre fait souvent l'affaire...)

En règle général le purgeur se trouve sur la partie haute du radiateur à l'extrémité opposée à celle du robinet de radiateur. Quelques exemple plus concret en image :

 

Dévisser le purgeur (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre) jusqu'a ce que l'eau ne s'échappe, il est possible que ce soit de l'air qui s'échappe en premier lieu, laissez la sortir jusqu'a ce que l'eau n'arrive pour vider la quantité d'eau nécessaire.

Ainsi en laissant échapper de l'eau du circuit vous constaterez que la pression affichée sur l'indicateur de votre chaudière diminuera. Procédez à cette opération jusqu'a retrouver une pression entre 1 et 2 bars.

Pour toute difficulté, Action Dépannage se tient à votre écoute !



 

Please reload

Clef de purge
Purgeur
Purgeur

Action Dépannage

Rue Roger Salengro

95670 Marly-la-Ville

Tel. : 01.34.72.79.24

© 2023 Action Dépannage. 
 

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon